Les gens pensaient qu’ils sauvaient un chaton, mais le petit s’est avéré être un animal complètement différent !

La société humanitaire « Cat Shelter Limburg » est située en Belgique et s’engage à sauver les chats sans abri. Un homme a appelé la semaine dernière et a dit qu’il avait trouvé un petit chaton noir et voulait que des volontaires l’emmènent au refuge.

La volontaire Martina Vos est allée chercher le chaton. Elle n’oubliera certainement pas cette mission incroyable.

Elle est arrivée à l’endroit, a pris le petit et a ensuite commencé à chercher la mère du petit et d’autres chatons. Les recherches n’ont donné aucun résultat, le bébé a donc été reconnu comme orphelin.

Lorsque Martina était sur le point d’emmener le chaton au refuge, pour la première fois, elle a suspecté que quelque chose n’allait pas.

« Quand j’ai pris le bébé dans mes bras, il m’a semblé que le petit était trop gros pour un chaton. Ensuite, j’ai regardé le museau et cela m’a également semblé assez étrange », a déclaré Martina.

Martina a emmené le bébé chez le vétérinaire, espérant également savoir quel animal était cette créature. Mais le vétérinaire n’a pas non plus pu lui donner de réponse. Il semblait confus.

« La seule réponse qu’il m’a donnée, c’est que le petit est une femelle », explique Martina Vos.

Puis Martin s’est tourné vers le centre de la faune pour obtenir des conseils, et là, le mystère a finalement été résolu. Ils ont identifié le bébé comme un renardeau.

Il s’est avéré que les très jeunes renards ont souvent les cheveux foncés et que leurs oreilles sont très petites, ce qui peut ressembler légèrement à l’apparence d’un chaton.

« Tout d’abord, je m’intéresse également à la préservation des animaux sauvages locaux. Deuxièmement, mon nom de famille « Vos » est traduit par « renard » de la langue néerlandaise. J’ai aussi rêvé toute ma vie de rencontrer un renard, et maintenant je tiens un petit renard dans mes bras et elle a été sauvée de la mort. C’est comme un rêve », a déclaré la femme.

Le petit renard a été emmené au refuge britannique pour animaux sauvages et il y restera jusqu’à ce qu’il grandisse et devienne indépendant. Il sera ensuite relâché dans la nature.

Majlesom